EN COURS

    Je m'émerveille devant la vitalité des plantes dans les milieux urbains: la croissance de la végétation dans un environnement à priori peu propice me semble la quintessence du désir de vie de tout organisme (en passant par les virus!).

   En déambulant dans mon quartier, j'ai surpris des plantes que l'on nomme parfois "mauvaises herbes" s'épanouir entre deux pavés, dans l'interstice d'un béton fissuré, d'un bitume craquelé,  Faisant fi de ce que nous citadins penserions rédhibitoire à toute vie...

   Avec la plasticienne Murielle Mus, nous envisageons d'emmener cet univers dans un magasin de fleurs. Faire ainsi dialoguer le  végétal et l'urbain qui à bien observer possède aussi sa dynamique propre, semblable à un organisme vivant. En sus d'harmoniser cet univers avec l'espace de vente et d'exposition, il s'agit mettre en exergue l'épopée de la vie!

Un première inspiration nous ferait partir d'un vocabulaire de lignes verticales et horizontales de tasseaux de bois pour la partie urbaine. par ailleurs tous deux marqués par la peintre Fabienne Verdier, nous envisageons de travailler dans l'esprit de sa calligraphie.

    Voici le cadre de notre projet, une grande part sera laissée à l'élan de l'instant! En avant première un visuel des éléments de travail.

   Ce projet sera réalisé dans un magasin du paysagiste MUGO. Nous suivre.

Logo_MUGO_pantone-02.jpg
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
1/2