Né au Cambodge en 1974, j'atterris en France en 1982. Ma première expérience professionnelle d'auditeur financier me fait entrevoir un monde dans lequel je me sens peu adapté...

    Il faudra une fugue sac au dos vers ma terre natale et d'autres contrées pour réveiller par la photographie, une sensibilité longtemps anesthésiée par un désir mimétique. Le choix de l'artisanat (aménagement d'espace) a poursuivi cet éveil, élargissant la perception à l'être entier.

    En 2012, je découvre les Ateliers des Beaux Arts de la ville de Paris et m'initie avec Eva Gotsik au modelage d'après modèles vivants pendant 3 ans. Sylvie Lejeune  m'ouvre à la taille directe et à la morphogénèse les 3 années suivantes. En 2018 mon parcours s'enrichit de deux ans de résidence à la Cité Internationale des Arts, permise par Jean Cardot à travers un programme de l'Académie des Beaux-arts.

En mars 2020, j'explore une autre facette de ma sculpture en investissant un magasin de l'entreprise MUGO. De cette expérience, sort Exosquelette, une sculpture-installation immersive.

    Derrière une schizophrénie apparente, photographie, artisanat et sculpture  se nourrissent dans une relation circulaire. Cette dernière polarise une recherche qui sourdait: l'individuation. Ce terme barbare décrit le processus par lequel s'incarne une singularité profonde, voie d'une altérité féconde.

    J'expérimente ce chemin à travers ces trois disciplines, à la fois moyens d'expression et révélateurs d'une odyssée intérieure.  

 

    Des écrits éclairent mes positions : TextesOpen studio. et dans Blog, une narration de ma recherche.

En gras, les éléments pour savoir plus!