ITINÉRAIRES

      Exilé jeune dans une contrée lointaine (France), il aura fallu une fugue sac au dos vers sa terre natale (Cambodge) et ailleurs pour faire émerger par la photographie une sensibilité longtemps anesthésiée par un désir mimétique.

 

De l'auditeur financier à l'artisan, une décision posée et  la sculpture prend forme. Un commencement, toujours actuel.

 

     Initié par Eva Gotsik au modelage, et par Sylvie Lejeune à la taille directe et à la morphogénèse pendant six années, le parcours s'enrichit par deux ans de résidence à la Cité Internationale des Arts, permise par Jean Cardot à travers un programme de l'Académie des Beaux-arts.

 

      La recherche sur la forme et le geste s'approfondit et l'envie de mettre en place un atelier pointe.

La quête solitaire s'ouvre à la transmission et la collaboration.

Silhouette.jpg