top of page
IMG_5094 Bk sf.jpg

Recherche Plastique

  Plastique : qui est "Relatif aux arts qui élaborent des formes"

   (sculpture, architecture, dessin, peinture). 

          

  Ici, élaborer  des formes se vit dans la  perspective d'une formulation du 

 mystère de notre aventure humaine et de la manière dont elle s'incarne pour chacun.

Atelier, lieu de Formulation

Cette conception de la recherche plastique et de la pratique artistique dans une optique de la formulation, s'édifie à mesure de ma trajectoire.

Itinéraire plastique 

La photo d'introduction présente une pièce en chêne réalisée en taille directe, disposée dans une installation faite avec des tasseaux de bois. L'ensemble date de 2021. Rien ne me disposait à ce type de travail. 

​J'ai débuté mes classes avec l'exercice du modèle vivant en modelage et dessin. À droite, "la petite sauvage" en grès biscuité patinée, 2014. Puis, sous l'impulsion de mon professeur Eva, je me suis tourné vers la taille directe sur bois et sur pierre. Ce furent six années de formation et l'apprentissage se poursuit toujours !

Ci-dessous, "Envole" chêne en taille directe.

Sauvage%20C_edited.jpg
Atelier, formulation
Côte3.jpg

Itinéraire de recherche

Quand j'ai débuté la sculpture, je n'avais aucune idée de la notion de recherche, et mon esthétique se cantonnait à des figures classiques  de figurations naturalistes (c'est à dire qui vise la ressemblance avec ce qui est visible, du type "tient, c'est bien fait, on dirait le chien de Bernard").

C'est mon prof de taille directe, Sylvie qui m'a introduit à la notion de recherche, par l'étude de la morphogénèse (étude des lois pouvant expliquer l'apparition des formes) et une approche de la taille directe axée sur le geste et la forme pour elle-même. Cela a ouvert de nouvelles piste d'exploration en venant interroger les mécanismes de notre perception, la compréhension des formes qui nous entourent (formes végétales, minérales, animales et artificielles) et bien d'autres aspects de la recherche plastique.

Lors d'une résidence à la cité internationale des arts (2018 - 2020), expliciter ma "démarche artistique" m'a fait prendre conscience que je souhaite vivre ma pratique artistique comme une exploration du mystère de l'existence.

Depuis, je souhaite vivre ma recherche comme une démarche en soi, c'est à dire une manière d'observer, et d'écouter le murmure de la vie.

Ici, on se trouve dans l'atelier 2052  à la cité internationale des arts de Paris, lieu de ma première résidence artistique. 

Pourquoi certaines sculptures nous touchent que d'autres ?

Pourquoi certaines compositions sont davantage harmonieuses ?

Qu'est-ce que la créativité ?

La pratique artistique conduit inévitablement à ces questions en même temps qu'elle fournit les occasions de les explorer. Et ces questions sur la forme mènent immanquablement vers des questions existentielles. Ici, chercher, explorer visent à la contemplation et non à se figer dans des réponses.

Un petit mot de Rodin : "L'art, c'est la contemplation, c'est la joie de l'esprit qui pénètre la nature et devine l'esprit dont elle est animée".

Ainsi, à travers la pratique artistique (quelque soit la discipline),  l'atelier, avec ses outils et matériaux est l'espace adéquat pour dire son histoire, élaborer et formuler son aventure.

Ce que je nomme recherche, c'est cette tentative permanente de formuler nos questions; nos étonnements et au gré des formes que l'on crée (sculptures, textes, sons, photos, peintures etc...), esquisser  des pistes vers un état d'émerveillement...

​Sentiers balisés par les productions et le processus lui-même.

bottom of page